COMO HACER UN BUEN EXAMEN DE CERTIFICACIÓN Y EXAMENES ORALES

Deja un comentario Standard

Bonjour tout le monde!!!

Sur la page web de l’École Officielle de Malaga on a affiché de très bons conseils pour les candidats des examens de certification que je vous conseille vivement de bien lire et de bien tenir en compte. De toutes façons, il nous reste encore un cours avant les examens écrits et vous pourrez à ce moment-là poser toutes vos questions.

Continuar leyendo

DES CONSEILS POUR BIEN RÉUSSIR…

6 comentarios Standard

… L’EXPRESSION ORALE   

-Écoutez attentivement les questions qui seront posées par le professeur et si vous n’êtes pas sûrs d’avoir bien compris, demandez au professeur de répéter.

– Si vous disposez de quelques minutes pour préparer votre discours, organisez bien vos idées, faites un petit plan de ce que vous souhaitez dire,  mais ne développez pas trop les idées, une simple phrase ou quelques mots serviront à vous en souvenir.

– Lisez bien le sujet qu’on vous demande d’exposer et regardez si dans cette situation vous devez parler de «tu» ou de «vous». Si vous parlez d’une troisième personne, n’oubliez pas à tout moment s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, ou de plusieurs personnes.

-Faites aussi très attention aux temps que vous devez employer à tout moment (présent, passés, futurs, indicatif ou subjonctif, etc.)

-Parlez uniquement en français. Essayez de faire attention à bien prononcer tous les mots, les liaisons, etc. Articulez même s’il vous semble un peu exagéré!

-Essayez d’utiliser uniquement les structures que vous connaissez bien. Ne traduissez pas directement de l’espagnol au français, vous trouverez sûrement des expressions  et des structures trop difficiles à reproduire en français.  Si, de toutes façons, vous tombez sur un mot ou une phrase que vous ne savez pas comment dire, revenez en arrière, changez la façon dont vous voulez vous exprimer, utiliser une tournure différente, expliquez ce mot que vous ne connaissez pas.

-Si vous vous trompez et vous vous en rendez compte, corrigez-vous.

-Si vous avez un trou de mémoire, ne vous inquiétez pas. Arrêtez quelques secondes, respirez et poursuivez avec une phrase comme «Bon, je continue», «De quoi je parlais?», «J’ai oublié ce que je voulais dire», etc.

ET UN DERNIER CONSEIL

Pour bien préparer cette épreuve, réfléchissez à la maison sur ce que le professeur pourrait bien vous demander lors de l’examen (quels ont été les sujets que nous avions vu en cours, la grammaire, etc.) De cette façon vous aurez plus de chances de votre côté!

Bon courage à tous !!

DES CONSEILS POUR BIEN RÉUSSIR…

Deja un comentario Standard

LA COMPRÉHENSION ORALE:

– Avant d’écouter le texte, lisez bien le titre, les questions de l’examen, etc. Après cette première lecture vous aurez une petite approche du sujet du document et vous pourrez peut-être avancer le contenu et le lexique.

– Assurez-vous  de bien comprendre le type d’exercice qu’on vous demande de faire:

  • questions à choix multiple (par exemple, choisir entre les options a, b, c ou d),
  • questions «ouvertes», à choix libre,
  • questionnaire «vrai», «faux» «on ne sait pas»,
  • mettre en relation de données
  • etc.

– Pour vous aider, vous  pouvez souligner des mots clés dans les questions qui pourront vous servir à identifier la réponse pendant que vous écoutez  l’exercice.
Exemple: Quel est le monument visité par le personnage?
– Essayez de faire attention aux questions qu’on vous pose. C’est très important de ne pas s’arrêter sur les mots qu’on ne comprends pas. C’est tout à fait normal de ne pas tout comprendre.
– Entre écoute et écoute, relisez bien les questions qui vous manquent de répondre.
– Une fois que vous aurez répondu à toutes les questions, revisez bien vous réponses et n’oubliez pas que, parfois, le sens commun et vos connaissances sur le sujet abordé peuvent aussi vous aider.

Dernier conseil:
– Dans ce type d’exercice, on ne tient pas compte de l’extension de la réponse, non plus de sa correction morphosyntactique, alors soyez clairs et concis.
Exemple: Combien d’années a-t-il passé au Mexique?
Réponse correcte: 5
Ce n’est pas nécessaire: «Il a passé cinq ans au Mexique»

SOURCE: EOI HELLIN